« Il faut être un peu indulgent, avec les cons »

La bouffe n’y est pas toujours excellente, les villes y sont souvent un peu trop bétonnées, les garçons sont parfois froids et distants, et pourtant, on l’aura compris, j’aime l’Allemagne. Des explications rationnelles à cette passion, il y en a, mais honnêtement, je m’en fous: c’est un pays que j’aime, point. Et j’aime tout autant en parler autour de moi.

Sauf que bon, soyons réalistes, ça n’intéresse pas grand-monde. A quelques exceptions près, l’Allemagne ne fait pas rêver, l’Allemagne n’est pas glamour, mais malgré ce qu’en disent souvent les allemands, c’est un pays passionnant. Alors, pour en parler quand même, et parce que c’est mon métier, je m’arrache les cheveux pour trouver des sujets amusants, originaux, décalés. Parfois, ça marche et c’est une petite victoire personnelle sur des années-lumière de clichés pauvres et lassants. Parfois, ça ne marche pas, et l’on se heurte à l’incompréhension des autres.

Dans ces cas-là, je ne me sens jamais aussi proche d’Agnès Jaoui.

Publicités

Une réponse à “« Il faut être un peu indulgent, avec les cons »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s